Randonnées

Thèze : la tournée des chênes

Niveau Moyen
Distance 9 km
Dénivelé + 350 m
Durée 3 h
Balisage Jaune

Télécharger la fiche de la randonnée

Catégorie :

Description

Cette boucle de 9km au départ de Thèze sans aucune difficulté, d’une durée de 3h environ vous emmènera autour du village de Thèze. Admirez alors la nature et la force du chêne blanc.

Se garer face à la Mairie. Partir plein Est en direction du Pita, puis s’engager à droite vers les Planes. Après avoir rejoint et emprunté sur 200m la D4, poursuivre son chemin par une belle piste qui longe tout d’abord la bergerie du haut Planet avant de rejoindre celle des Sagnières. Laisser les Sagnières sur votre droite pour poursuivre sur la piste des Vignes.

Votre partenaire rando : le chêne pubescent

De tous les chênes présents dans le midi, le chêne pubescent ou chêne blanc est le plus imposant. Ces superbes spécimen bordent le chemin que vous empruntez. De nombreuses espèces animales y trouvent, d’ailleurs, refuge et protection. Son bois, très résistant, porta Christophe Colomb vers les nouvelles Indes, mais servit aussi de pieux dans les lacs, pour la construction de places fortes, de châteaux, de cathédrales, de charpentes diverses et en tonnellerie.

Ce bois, dur et difficile à travailler, fût aussi utilisé comme bois de chauffage ou pour faire du charbon de bois. Un autre intérêt de cet arbre est d’être « truffier » et même le meilleur de nos chênes truffiers. Par le passé, pour nos ancêtres les Gaulois, le chêne était un arbre sacré. Ils trouvaient que de tous les arbres de la forêt, c’était lui qui symbolisait le mieux la lumière et la force du soleil.

Son fruit, le gland, a eu une certaine importance alimentaire. En effet, durant la disette de 1709, on mangeait du pain de gland non sans risques d’intoxication. On en trouva aussi dans les gisements néolithiques et même vers 2200 av. JC, les glands etait associé au millet, au blé… Plus près de nous, pendant les deux dernières guerres, on le mélangeait au café ou à la farine. De nos jours, en plus des cochons domestiques ou sauvages qui profitent de ses fruits, un autre animal y est associé : le geai du chêne. Ce garrulus glandarius a l’habitude d’emporter dans son gosier plusieurs glands pour les cacher en terre. Ne retrouvant pas toutes ses cachettes, il participe ainsi à la dissémination des chênes.

Télécharger

 

 

Informations complémentaires

Difficulté

Type de randonnée

Temps

Lieu de départ